Ubud

Ubud, petite ville au Sud de Bali et deuxième lieu touristique de l'île après Kuta. Nous y passons trois jours un peu sportifs mais surtout culturels. 

Pour moi, c'est un retour dans cette ville où j'avais été 4 ans auparavant avec Pierrick, Perrine (qui nous a accueillis à Melbourne) et ses soeurs. Je ne note pas trop de changements, si ce n'est une circulation plus dense. Mais les souvenirs ne correspondent plus toujours à la réalité.

En Indonésie, il y a plusieurs types de transport:
1- les scooters: pas cher, c'est le mode de transport idéal pour être indépendant et aller où l'on veut. Seul inconvénient: c'est bien pour se déplacer à partir d'un endroit fixe, pour rayonner, mais pour aller d'une ville à l'autre avec les gros sacs à dos, c'est moins facile!
2- les "bemos" et bus locaux: ils relient les différentes villes entre elles. Lents, peu fiables, sans horaires fixes, sans arrêts attitrés, c'est difficile d'avoir des informations sur leur trajet et sur l'endroit où les prendre, mais ils ne coûtent généralement pas cher.
3- les "shuttle bus" ou bus touristiques: ce sont des mini-bus d'agences touristiques. Ils circulent sur tout Bali et Lombok. Ils viennent chercher les touristes à leur hôtel et les emmènent à un autre hôtel. Pratiques, ils sont aussi beaucoup plus cher que les bus locaux (jusqu'à 10 fois plus cher sur des courtes distances ou 4 fois plus cher sur des distances plus longues) et surtout on perd le coté aventure et contact avec la population.

Pour aller de Lovina à Ubud, nous décidons de tenter les bus locaux. Nous prenons d'abord deux bémos qui nous emmènent à la gare routière de la ville voisine, puis nous attendons une heure environ un bus. Deux allemands et un couple hispano-francais, ainsi qu'un certain nombre d'Indonésiens sont aussi là. Finalement, un bus arrive. Plusieurs informations contradictoires arrivent à nous: "ce bus ne vas pas à Ubud, vous ne pouvez pas le prendre", ou bien "oui oui, c'est bon, mais vous devrez changer à telle ville", etc. Finalement, on comprend qu'on peut le prendre, mais le gars du bus veut nous faire payer bien plus cher que les locaux. Nous n'avons pas le choix, on le prend. Au final, cette fois-ci, on aura presque payer le même prix que si on avait pris un bus touristique (qui aurait mis la moitié du temps). Tant pis!

A Ubud, on se trouve un petit bungalow très sympa, pas cher (90000 avec petit dèj), dans le centre mais dans une rue tranquille, avec la wifi, c'est parfait.

Une fois installés, nous nous baladons dans la ville et nous visitons un des musées qui présente l'art Balinais. On aime particulièrement les sculptures en bois qui sont très fines.

Les peintures sont, quant à elles, un peu trop sombres à notre goût.

Mais où est Charlie??

Le soir venu, c'est l'heure de la détente avec un bon massage balinais. Ca faisait longtemps!

Le lendemain, nous nous réveillons tôt pour aller se balader à vélo au milieu des rizières, comme je l'avais fait quelques années auparavant. Les paysages sont magnifiques. On rencontre un américain qui habite Ubud depuis quelques années. Il nous montre un chemin qui nous permet de continuer la balade au milieu des rizières.

Plus loin, nous arrivons à un endroit plus touristique, mais magnifique.

Et la photo un peu moins carte postale:

Cinq heures plus tard, nous sommes de retour à Ubud et nous allons au Monkey Forest Sanctuary. Au Sud de la ville se trouve trois temples sacrés dans la jungle où vivent en liberté environ 600 singes macaques. les petits en train de têter leur mère me font craquer!

singe.jpeg

Anatole s'en fait ses amis!

On discute avec une des employées du parc, Jane, qui nous donne plein de renseignements. Les singes du parc vivent en trois clans et ne se mélangent pas. Si un singe d'un clan s'aventure dans la zone d'un autre clan, les singes se mettent à se battre. Par contre, tous les mois, lors de la cérémonie pour la pleine lune, les offrandes sont faites au temple principal et les trois clans de singes se retrouvent pacifiquement pour en profiter.

La durée de vie moyenne d'un singe est de 8 ans. Les femelles ont des enfants à partir d'un an. Les petits grandissent très vite. L'alimentation des singes consiste en: des bananes (données principalement par les touristes) et des patates douces. Des panneaux disposés dans le parc informent les touristes de ne pas leur donner de cacahuètes. Jane nous apprend que si les singes mangent trop de cacahuètes, ils deviennent trop gros et ne peuvent alors plus se déplacer et sauter d'arbres en arbres.

Pour finir la journée, nous assistons à un spectacle de danse balinaise. Tous les soirs à Ubud ont lieu 4 ou 5 spectacles de danse. Nous en choississons un recommandé par le Lonely Planet. La salle est archi-pleine. Le spectacle dure 1h30. Nous sortons satisfait du spectacle mais nous n'irons pas tous les soirs!

Et une petite vidéo pour que vous profitiez aussi de la musique:

Le lendemain, nous refaisons un réveil matinal, à 6h45. Après notre très bon petit-dèj pancake à la banane et salade de fruits, nous louons un scooter et allons visiter deux temples parmi les plus célèbres de Bali.

Le premier, Pura Tirta Empul, est principalement connu pour ces sources sacrées. Les sources découvertes en 912 avJC auraient des pouvoirs magiques. Comme nous arrivons tôt dans la matinée, il n'y a pas encore beaucoup de monde et nous profitons de la tranquilité de l'endroit en regardant les fidèles dans les bains.


Puis nous visitons Gunung Kawi, un temple connu comme étant un des plus anciens de Bali.

A 11h, nous sommes de retour à Ubud prêts à prendre le mini-bus pour Padangbai.

Commentaires (4)

1. anatole_dh (site web) 05/07/2013

Ah lala on sait on sait! On a croise plein de personnes qui nous ont dit: la Colombie est le pays le plus sympa et le plus varie qu'on ait visite. C'est sur la liste des prochains voyages. Profites bien John et Bisous aux 4 colombiens :-)
Anatole

2. Zaz 05/07/2013

Faut faire demi-tour t'as raté la Colombie......très beau pays!
Besos de Zaz et John.

3. mercier 03/07/2013

toujours aussi interessant bisous du vieux tonton

4. Sylvie 01/07/2013

Effectivement pas beaucoup de changement. Le temps reste suspendu. Bisous

Ajouter un commentaire