Petit bilan Indonésie

L'Indonésie ne faisait initialement pas partie de nos destinations. Nous l'avons rajoutée après avoir réalisé qu'aller au Népal au mois de Juin n'était pas une très bonne idée (saison des pluies). Nous avons passé quatre semaines sur trois des îles de cet immense archipel (Java, Bali et Lombok) et le bilan est plutôt positif! 

nous-1.jpeg

Notre itinéraire

images1.jpg

Comparé à la taille du pays, nous avons visité une partie très petite et certainement la plus touristique. Nous sommes arrivés à Surabaya, puis avons fait l'ascension des deux volcans Mt Bromo et Ijen sur Java. Ensuite on a traversé à Bali où nous sommes restés sur la côte Nord puis Ubud. A lombok, nous sommes allés à Kuta et au Rinjani. Pour finir, nous sommes retournés au Nord de Bali, à Amed et Menjangan cette fois, puis avons terminé notre séjour à Yogyakarta sur Java.

Voyageant en Juin et n'étant pas allés au Sud de Bali, nous avons évité les foules et avons été agréablement surpris de rencontrer si peu de touristes.

Les paysages

Les paysages en Indonésie sont très variés. Etant un archipel volcanique, les excursions sur les volcans sont très nombreuses. Nous avons fait trois ascensions: Mt Bromo, Mt Ijen et Mt Rinjani, qui nous ont beaucoup plu. La rencontre avec les mineurs du volcan Ijen a aussi été très émouvante. 

volcan.jpeg

On a aussi pu profiter des belles plages du Nord de Bali (Lovina, Padangbai et Amed) ainsi que du Sud de Lombok (Kuta). Les plages sont très différentes, sable noir, sable fin, et les touristes pendant la période où nous y étions été peu nombreux. Mais ce n'est pas tant pour les belles plages que nous sommes allés à ces endroits que pour les magnifiques fonds marins. Bali a en effet des coins de snorkelling exceptionnels. Nous avons vu les plus beaux coraux à Menjangan et nous avons même nagé avec des tortues à Amed. 

plages-1.jpeg

Que serait l'Asie sans ses rizières? A Bali, à Ubud et à Amed, nous nous sommes baladés au milieu des rizières, à pied ou en VTT, ca vaut vraiment le coup!

rizieres.jpeg

Les rencontres

Les Indonésiens sont très souriants, accueillants, et contrairement à d'autres pays asiatiques (Chine, Vietnam ou Thaïlande), ils sont peu timides et parlent relativement bien anglais. La communication est donc assez facile!

Nous avons fait de très belles rencontres à Java (Surabaya et Yogyakarta) en couchsurfing, à Kuta Lombok sur la plage, à Amed avec les gens du village. 

people.jpeg

Et tout le long du voyage nous avons été très heureux de voir le sourire des Indonésiens, en particulier des enfants. 

people2.jpeg

Un seul bémol, l'Indonésie est le seul pays de notre voyage où nous avons eu autant l'impression de nous faire arnaquer, de payer le double des locaux (en transport public) et de devoir toujours tout négocier. Cela devient fatiguant au bout de quelques jours...

La culture

Bali est une île principalement hindouiste. Nous avons eu l'occasion d'y visiter de magnifiques temples. Le temple de Borobodur sur l'île de Java est aussi un incontournable.

tmples.jpeg

A Ubud, Bali, nous avons assisté à un spectacle de danse balinaise. Bien que nous n'y irons pas tous les soirs, ca vaut le coup d'y aller une fois. A yogkyakarta, la culture est aussi très présente dans la ville et il est possible d'assister à des spectacles de marionnettes ou de danse. 

Les transports

Pour se déplacer en Indonésie, il y a plusieurs possibilités:

1- les scooters: pas cher, c'est le mode de transport idéal pour être indépendant et aller où l'on veut. Seul inconvénient: c'est bien pour se déplacer à partir d'un endroit fixe, pour rayonner, mais pour aller d'une ville à l'autre avec les gros sacs à dos, c'est moins facile!

2- les "bemos" et bus locaux: ils relient les différentes villes entre elles. Lents, peu fiables, sans horaires fixes, sans arrêts attitrés, c'est difficile d'avoir des informations sur leur trajet et sur l'endroit où les prendre, mais ils ne coûtent généralement pas cher.

3- les "shuttle bus" ou bus touristiques: ce sont des mini-bus d'agences touristiques. Ils circulent sur tout Bali et Lombok. Ils viennent chercher les touristes à leur hôtel et les emmènent à un autre hôtel. Pratiques, ils sont aussi beaucoup plus cher que les bus locaux (jusqu'à 10 fois plus cher sur des courtes distances ou 4 fois plus cher sur des distances plus longues) et surtout on perd le coté aventure et contact avec la population.

4- les bus longue distance: On a fait le trajet Bali - Yogyakarta en bus de nuit. Le bus était confortable avec sièges inclinables, AC, nourriture, mais le trajet très long. 

transport.jpeg

Coût de la vie

Les hôtels, restaurants, transports sont très peu chers. C'est le pays d'Asie le moins cher que l'on a visité. A venir sur le blog, la page coût de la vie avec plus de renseignements!


Commentaires (3)

1. Sev 26/07/2013

Yeah ! Belle synthèse. Et les montages photos, sont vraiment parlant.

2. petite_so (site web) 17/07/2013

Une de tes prochaines destinations soeurette!

3. Carole 17/07/2013

Ça fait rêver!

Ajouter un commentaire